Deprecated: Cannot use "parent" when current class scope has no parent in /home/vetcom/public_html/administrator/components/com_fields/helpers/fields.php on line 608

FLEATICKRISK 

Qu’est-ce que FleaTickRisk ?

FleaTickRisk est un service de prévision du risque parasitaire en fonction de la météorologie. Chaque semaine, des cartes permettent de visualiser le risque d’infestation par les tiques, les puces, les moustiques et les phlébotomes dans toute l’Europe.

 

 

Tiques

Les tiques

Le printemps et l’automne sont les périodes propices pour les tiques. Les larves, les nymphes et les tiques vivent dans la végétation où elles attendent le passage de l’hôte (chiens, chats, etc., et même l’homme). Elles sont hématophages à tous les stades de leur vie. Elles se fixent à l’hôte par des « crochets » et par une salive particulière (cément) qui assurent une fixation solide. Elles secrètent une salive anticoagulante et vasodilatatrice pour augmenter l’apport de sang et elles entament un seul repas qui dure de 3 à 15 jours. La femelle gestante est la plus gourmande et peut prendre plusieurs ml de sang afin de nourrir ses œufs. Ce qui augmente fortement sa taille et son poids. 


Les endroits privilégiés de fixation de la tique sont la tête, la poitrine et les flancs. Elles provoquent des démangeaisons, des irritations et même après son départ une inflammation avec gonflement de la peau. Mais surtout, elle peut transmettre des maladies. Les plus importantes sont la maladie de Lyme qui peut infecter l’homme et les animaux surtout le chien chez qui elle provoque de l'anorexie, de la fièvre et des douleurs articulaires. Elle peut aussi transmettre les Erlichioses canine et féline en moins de 48h après sa fixation, la piroplasmose (babésiose) chez le chien qui provoque des anémies qui peuvent se révéler mortelles. Ces deux dernières infections sont surtout présentes en France et dans les pays méditerranéens, mais on commence à en voir en Belgique. Pour les enlever, il faut une pince spéciale qui évite de contaminer l’animal.

puce

Les puces

Les puces sont des insectes bruns d’une taille de 1,5 à 6 mm dotés de longues et puissantes pattes qui leur permettent de faire des bonds jusqu’à 1000 fois sa hauteur. Elles absorbent le sang de leur hôte (chien, chat, mais aussi d’autres mammifères) après avoir injecté un anticoagulant. Une puce peut absorber 15 fois son propre poids de sang par jour. La puce pond des œufs (+/ - 3000 sur toute sa vie) et ceux-ci se transforment sur le sol en larves. Cette dernière fabrique ensuite un cocon (pupe) d’où sortira une puce qui infestera son hôte et lui prélèvera du sang. Ce cycle dure 28 jours, mais si le climat est défavorable, elle pourra rester 5 mois dans son cocon. 

Les lésions provoquées par les morsures des puces sont des papules rouges très prurigineuses qui poussent l’animal à se gratter. Celles-ci commencent souvent au bas du dos et ensuite s’étendent à la face ventrale de l’abdomen et sur tout le corps. Les animaux peuvent développer des allergies à la salive de la puce, ce qui augmente le phénomène. De plus, la puce peut servir de vecteur aux ténias (vers plats). Chez l’homme, les piqûres de puces provoquent des papules rouges surtout sur l’avant-bras et le bas de la jambe.

 

Les traitements antipuces et antitiques pour chat et chien


Protéger régulièrement votre animal contre les parasites est indispensable pour sa santé. 
Pour éviter la multiplication des produits à appliquer pour protéger votre chat contre les tiques et les puces, nous avons sélectionné pour vous des antiparasitaires pour chats ayant une double action antitiques et antipuces.


La teigne

Les dermatophyties (teigne) représentent une cause importante d’infection cutanée du chat et du chien. Elles sont dues à des champignons des genres Microsporum  et Trychophyton; Microsporum canis constituant le champignon le plus souvent isolé. 

Ces mycoses sont très préoccupantes, car elles peuvent contaminer l’homme (zoonoses) 
Les teignes sont des maladies contagieuses dues à des champignons parasites : les dermatophytes. Ces champignons attaquent la couche cornée de la peau, les poils et parfois les griffes. S'ils affectent les animaux de tous âges, chiens et chats, c'est le chaton qui est le premier concerné par ce parasite. Les teignes sont extrêmement contagieuses et se contractent par simple contact. Les sources de contagion sont : les animaux malades ou porteurs, mais également le milieu extérieur où survivent plusieurs mois les spores de champignons.

teignesChez le chien et le chat, les signes cliniques sont très variés.
Généralement on observe des lésions circulaires d'évolution centrifuge lente, surtout au niveau de la tête et des extrémités. Apparaissent des squames, des croûtes, des poils cassés, puis des dépilations. Les régions touchées sont plus ou moins enflammées sur leur pourtour donnant l'aspect caractéristique de la maladie.

teignes2Il est également possible d'observer une atteinte des griffes ou encore un « kérion », forme nodulaire en macaron et en relief avec croûtes, exsudatives, douloureuses et purulentes. Chez l'homme, Microsporum canis provoque une mycose superficielle se manifestant par des taches circulaires sur fond rosé et démangeaisons (roue de Sainte Catherine).


  • Les traitements topiques doivent être utilisés sur l’entièreté du corps dans la majorité des cas.
  • Le traitement systémique (oral), permet de pévenir.
  • Le traitement de l’environnement est primordial, car les spores peuvent survivre jusqu’à 18 mois. Le traitement doit être précédé d’un nettoyage mécanique avec utilisation d’un aspirateur dont le sac contaminé sera détruit. 

Malassezia

Malassezia est une levure qui vit sur la peau et y provoque des démangeaisons. Dans la plupart des cas, elle se développe sur une peau fragilisée par une inflammation ou sur la peau d'animaux affaiblis. Malassezia est microscopique.

gale

Les gales

Ce sont des acariens. 

— La gale sarcoptique atteint surtout le chien. L'acarien provoque des démangeaisons très importantes. Le chien se gratte ce qui occasionne des plaies qui peuvent se surinfecter. Les lésions sont le plus souvent localisées au départ sur le bord des oreilles, les coudes et les genoux. En l'absence de traitement, elles se généralisent. 
— La cheyletiellose est un deuxième type de gale. L'acarien cheyletiella parasite chiens, chats et lapins. La présence du parasite induit au niveau du dos une peau grasse et des pellicules. Les démangeaisons sont d'intensité variable.
 — la gale notoédrique est rencontrée le plus souvent chez le chat. L'acarien responsable de cette gale provoque des démangeaisons intenses et l'apparition de croûtes grises au niveau des oreilles, de la tête et du cou
Ces trois acariens sont extrêmement contagieux d'un animal à l'autre, et peuvent parasiter un humain en contact avec un animal atteint. On ne peut pas les voir à l'oeil nu, leur identification nécessite l'usage d'un microscope.


gale2— La gale auriculaire ou otodectose est une maladie parasitaire du chien et du chat due à la multiplication anormale d’un acarien (Otodectes cynotis) dans les conduits auriculaires externes. La maladie touche les chiens comme les chats et est contagieuse entre animaux. L’otodectose touche surtout les chatons et les chiots.

— La gale démodectique due à des acariens minuscules, très communs sur la peau de tous les mammifères, ils vivent dans ou à proximité des follicules pileux des mammifères. Dans certaines conditions. Ils semblent pouvoir jouer un rôle dans certaines pathologies dermatologiques. Une pullulation anormale de démodex chez le chien peut causer un prurit important chez le chien.

— Les aoûtats : La larve de 0,6 mm, de couleur orange vif. Les œufs sont pondus sur le sol et les larves qui en sortent rampent et passent sur un mammifère ou un oiseau. Dans nos régions, elles sont présentes à la fin de l’été et en automne d’où leur nom d’aoûtats. La larve pique et ensuite injecte une enzyme histolytique. La piqûre est très irritante et donc le chien ou le chat se lèche énormément ce qui provoque des lésions profondes de la peau. 


poux

Les poux

Ce parasite infeste surtout les jeunes animaux malades et/ou mal entretenus. 

Petits insectes sans aile, aplatis dorso ventralement, de coloration grisâtre, et ne mesurant guère plus de quelques millimètres de longueur. Leur tête est large et les pièces buccales sont adaptées pour mordre et broyer ou pour piquer. Chaque espèce s’identifie premièrement par l’hôte chez lequel il a été trouvé.

Le pou du chat se distingue par la forme triangulaire de la partie antérieure de la tête ; il s’aide de ses mâchoires pour s’agripper aux poils. Les poux ont une spécificité d'hôte marquée et ce sont des parasites permanents.

Peu fréquent, mais en augmentation depuis la fin des années 1990. On retrouve parfois des poux chez des animaux ayant perdu la capacité de se toiletter.